Confession : elle enviait ma peau noire

Un dimanche ensoleillé. Alors que je m’empressais pour la messe, je fus interpellé par une femme : une femme blanche. Elle me lança ceci : « Bonjour, excusez-moi est-ce que je peux toucher votre peau ? »

Je fus tellement surpris par cette question que j’ai hoché la tête sans m’apercevoir. « Me toucher la peau ? Mais pourquoi ? Bah, on verra bien », me suis-je dit intérieurement avant de lâcher ceci : « Bien sûr, allez-y ! ». Puis, je lui tendis ma main.

Elle me toucha légèrement, mais avec délicatesse et dextérité. Puis, elle déclara tout de go : « Wahou, j’adore votre peau. Elle est si belle et si douce surtout avec sa couleur, sa couleur noire. Je rêve d’avoir une peau noire pareille. Je fais des heures et heures sous le soleil, mais en vain. Je n’arrive pas avoir la même peau noire que vous. Vous avez vraiment de la chance, vous savez. Je vous envie… »

elle enviait ma peau noire
La peau noire, une belle richesse de l’Afrique. Crédit: Photo libre de droit pexels.com

Face à cette confession, je fus une fois de plus surpris mais, émerveillé. Vous avez entendu ? Une femme blanche me confie qu’elle adore ma peau noire ? Je venais de réaliser, chers frères et sœurs africains, que notre peau noire est une richesse que nous ignorons. Notre peau noire est magnifique et éclatante aux yeux du monde.

Pas besoin d’été ou de longues heures sous le soleil. Pas besoin d’une  quelconque méthode. Pas besoin d’effort. Alors pourquoi, recourir à des produits éclaircissants ? Pourquoi se dépigmenter la peau ? Pourquoi détruire notre si belle et douce peau ?

Bref, je vous laisse ce poème, petit, mais riche en sens. Qui je l’espère nous aidera toujours à sauvegarder notre richesse : la peau noire.

Mon histoire est l’histoire de l’Afrique. Mes origines j’en suis fière même quand certains me font croire que s’éclaircir m’irait plus bien. J’étais objet de certaines moqueries dans mon continent.

 

Mais je suis restée fière de ma peau sans jamais penser à l’éclaircir, mais plutôt à l’embellir. Ma couleur de peau fait de moi un être spécial et le Blanc s’incline de respect.

Noir comme la Bia (bassin côtier en Côte d’Ivoire) d’où je viens.

 

Noire comme la couleur qui caractérise mon peuple. Fière je le suis de la porter, de la vendre et de la faire envier en été quand certains se roulent au soleil pour en avoir rien qu’une partie. Vive l’Afrique dans son authenticité. Africain oui Noir & Fière.

 

 

 

23 commentaires Ajoutez le votre

  1. black is beautiful brother! malheur à ceux qui l’ignorent…

  2. Africain gros nez quoi! soyons fiers de notre identité.gbès est mieux que dra

    1. riiiire merci bien frère Aboudramane !

  3. renaudoss renaudoss dit :

    sacrée histoire! ça fait à la fois sourire et réfléchir.

    1. En effet, Renaudoss en riant, on réfléchit plus n’est-ce pas? C’est d’ailleurs, la meilleure façon de faire passer un message ( satiriquement parlant riiire).
      J’espère que nous comprendrons la richesse et la beauté de notre peu noire. Merci à toi !

  4. lar dit :

    Une amie américaine blanche me disait un jour qu’elle aime la couleur de notre peau, parce qu’elle met en valeur toutes les couleurs que nous portons. Excellent, Yobouet !

    1. Merci pour ce témoignage de plus. Voilà qui est clair. Notre peau NOIRE est très enviée. Et pendant ce temps, certains d’entre préfèrent la détruire… Merci d’être passé ici Lary 😀 !

  5. revedehaut revedehaut dit :

    Merci, mon cher ! Comme tu l’as dit, notre peau noire, avec toute ses nuances naturelles, est notre plus grande richesse. A nous de la valoriser et de la conserver jalousement pour que certaines personnes ne la bradent en se dépigmentant, ou en commettant d’autres actes immoraux.
    Bien de choses à toi !

    1. Tout à fait, bien renchérit de ta part. Merci pour ta contribution et ton passage ici. Bien à toi !

  6. Aly COULIBALY Aly COULIBALY dit :

    Tu ne sais pas un truc, mon cher ami. Mes soeurs russe aiment ce qui est coloré. Tant qu’elles auront cet amour pour le rouge, le jaune, le non noir, le noir , n ‘ a pas de sens, parce qu’on les vois mieux quand elles sont colorées. et puis, un jour, la couleur devient bizarre, on va voir alleurs. en ce moement, il est tard. Beau billet.

    1. Ah les gos russes ( les filles « malinkés » en Côte d’Ivoire) oui, c’est triste de le dire et de l’amour. Mais ça la vérité. C’est pourquoi, je suis d’accord avec toi et partage ton additif. Merci Aly, bien à toi !

  7. Emile dit :

    Qui sait si ce n’est pas une forme de racisme détournée?!
    Juste un avis 🙂

    1. Oui, Emile, je te comprends parfaitement. On appelle ça de l’hypocrisie pure ou si tu veux du « racisme détournée » et rassure tu ça existe malheureusement ici très fréquemment. Mais pour mon cas précis comme expliqué dans l’article, c’est réel et sincère et c’est d’ailleurs ça qui m’a amené à produire cet article. Merci encore de ton passage ici non détourné lol 😀 !

  8. willfonkam willfonkam dit :

    Si seulement nos soeurs pouvaient comprendre ça! Elle s’en rendront compte lorsqu’elle auront chopé un cancer ou une autre cochonnerie du genre.

    1. Et oui, si seulement, elles savaient. C’est dommage qu’il faut d’abord en arriver là. Mais les conséquences ne dit-on sont plus bien plus que de conseils: les leçons à tirer toujours !

  9. djifanami djifanami dit :

    Le noir n’est pas une couleur, c’est un etat de corps, et d’esprit. Joli texte.

    1. Belle pensée, belle citation qu’il faut retenir. Merci pour ta contribution Djifa. Noir soyons fière de l’être toujours. Bien à toi !

  10. toubibadakar toubibadakar dit :

    Bravo ! Texte a diffuser !

    1. Merci bien. C’est à nous tous noir et fière de l’être que ce texte est dédié. Merci d’être passé par ici. Cordialement !

  11. Job Daves Job Daves dit :

    je suis noir et j’en suis fier!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *