En France, il faut être riche pour avoir une nounou

C’est décidé ! Si je dois élever mes enfants en France, j’irai chercher ma sœur au pays. Ou bien, je les amènerai tout simplement au pays. J’irai chercher ma sœur pour qu’elle vienne veiller sur mes enfants. Parce que l’affaire de nounou en France, maintenant, me dépasse sincèrement.

La dernière fois, une de mes amies benguiste m’a confié que « TOUT » son salaire du mois allait dans la poche de la nounou qu’elle emploie. Je lui ai dit quoi ? Dis-moi que tu blagues. « Eh bah non », m’a-t-elle répondu.

« Benjamin, je crois que je vais faire nounou là aussi. Parce qu’il y a vraiment des sous là-dedans : dix euros, l’heure en moyenne. Alors que moi-même, je touche pratiquement la même chose ; bien que je me déplace matin et soir »et fournit plus d’efforts.

Le baby-sitting, un métier prisé en France

Une nounou, ça coûte cher en France

En effet, mon amie benguiste ne travaille plus pour elle et sa famille. Non ! Elle travaille pour la nounou, parce qu’elle lui redonne pratiquement « tout » son salaire. Et c’est parce que c’est une nounou « au black ». C’est-à-dire une nounou contactée et/ou employée par pure connaissance.

Officiellement, une nounou peut dépasser les 1000 euros par mois. Ajouté à cela, il faut souvent payer ses formations, ses déplacements ou frais de transport, louer les jeux et accessoires qu’elle utilise pour garder les enfants chez elle et plein d’autres choses…

A propos des « fameuses » aides et des crèches

C’est vrai, il existe des aides « officielles » des institutions. Toutefois, celles-ci sont presque dérisoires. Parce que l’on doit d’abord avancer tous les sous et le remboursement se fait plus tard mais lorsque ces institutions le veulent.

atelier-lecture_creche-paris

Le problème dans tout ça, c’est qu’il n’y a vraiment pas de réduction, car l’on paiera de sa propre poche 600 à 850 euros. Voilà en quoi consistent ces « fameuses » aides dont tout le monde parle. Que dire des places en crèche qui se font par piston !? On ignore complètement les critères de sélection. Mais, au final, c’est un club d’amis qui aura la place dans les crèches.

De l’importance des nounous en France

Je ne suis pas contre les nounous hein. Au contraire, les nounous ou garde-enfant nous aident énormément. C’est d’ailleurs l’un des emplois les plus recherchés. C’est généralement le job de plusieurs étudiantes benguistes ou parfois de femmes de niveau social particulier. Sans elles, que serions-nous ?

Que seraient ces familles dont le père et la mère sont tout le temps absents à la maison ? Lorsque la mère rentre du boulot, c’est alors que le père s’apprête à prendre le chemin du travail. Que serait certaines mères célibataires qui sont obligées de travailler dur toute une journée sans répit ?

Mais qu’on se dise la vérité ! Si c’est pour reprendre « TOUT » le salaire qu’on reçoit difficilement chaque mois ; autant rester à la maison. Je crois sincèrement que ce n’est pas la peine. Je comprends pourquoi lorsque je vais voir souvent ma sœur à Paris, elle est hyper contente. Vous savez pourquoi ? Parce que je vais veiller sur ses enfants. En gros, je vais faire du baby-sitting.

nounous-en-plein-atelier_creche-paris

Ça évite les dépenses, ça évite surtout d’appeler une nounou. Et à chaque fois, ma sœur ne manque pas de me dire « Benjamin, tu ne viens pas faire un tour ou un week-end à Paris un peu ? » Parce qu’en réalité, elle sait que ma présence réduirait les dépenses en lieu et place d’employeur une nounou. Pour moi, c’est totalement gratuit. Mais pour la taquiner souvent, je lui dis, tu me dois 50 euros parce que j’ai surveillé tes enfants pendant 5 heures hein. Et on rigole.

Pas besoin de nounou au pays (en Afrique)

Pourtant, si c’était au pays, tu aurais eu des nounous à ta guise et à volonté. Il y aurait tellement de volontaires que tu ferais un tri ou tu refuserais certains. Et cela, GRATUITEMENT ! Parce qu’au pays, il y a les cousins, les cousines, les tantes, les oncles, les neveux, les nièces, les beaux-frères, les belles-sœurs, les amies… Imaginez la grande famille africaine, c’est magnifique non ?!

mere-enfant-afrique

Seulement voilà, en France, tu n’auras personne. Je dis bien, personne ! Parce que non seulement, il n’y a pas beaucoup de grandes familles ici, mais aussi et surtout parce que tout le monde est occupé ou n’a pas le temps. Lorsque tu sors le matin, c’est tard dans la nuit que tu rentres et très épuisé. Tu es obligé de te prendre une nounou ou une garde-enfant pour assurer la journée.

Une nounou, malgré tout, un mal nécessaire en France

C’est pour tout cela, c’est pour toutes ces raisons que je préfère payer le billet d’avion de ma sœur au pays, y compris les frais de visa, pour qu’elle vienne « garder » mes enfants. C’est mieux, n’est-ce pas ? Certes, ça un coût, mais ce serait un investissement rentable. Bon, je rigole un peu 🙂

Oui, une nounou ou une garde-enfant est un mal nécessaire. C’est pourquoi, je dis qu’en France, il faut être riche pour avoir une nounou. On a besoin de vous… Mais s’il vous plaît, mettez un peu d’eau dans votre vin. Parce que même certains blancs ne s’en sortent pas.

3 commentaires Ajoutez le votre

  1. Annadjib dit :

    bonne idée, la soeur ramenée du pays.
    vu le prix je comprends pourquoi beaucoup deviennent des nounous

    1. Eh oui très cher lol :). Bien à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *