Au nom des papiers

En Europe, de milliers de mariages se célèbrent juste pour les papiers, entre Africains ou avec des Européens, mais souvent contre de l’argent.

Non, rentrer ce n’est pas échouer

Ce n’est donc pas une affaire de verbes : rester ou rentrer. Non, c’est une question d’objectif, de vision, de volonté, de destin…Le plus important est de laisser et de ne point juger celui ou celle qui choisit de rester ou de rentrer.

Benguiste, quand l’embarras commence après les études

Rester en Europe ou rentrer au pays après les études, tout est une question de principes et aucun de ces principes n’est à négliger. C’est un choix à faire et l’objectif sera de ne pas avoir à le regretter. Bien évidemment des deux côtés, il y aura toujours des fiertés et des regrets.