Permis de conduire français, le parcours du combattant !

Voici la quatrième fois que mon amie vient de passer à côté du permis de conduire français. Conséquence : plus 6 000 euros tombés à l’eau. La première fois, c’était l’examen de code qu’elle avait raté. La deuxième fois, c’était encore le même examen sauf qu’elle était arrivée un peu loin, mais hélas !

La troisième fois, c’était le marquage STOP qu’elle avait oublié de respecter devant l’inspecteur pour l’examen de conduite. La quatrième fois, elle a manqué de respecter juste la distance de sécurité entre son véhicule et celui qui se tenait devant elle…

Ces rues françaises qui nous font rigoler

Il y a de ces rues qui font vraiment rigoler. Chemin de Lanusse, vous connaissez ? Rue de la galère, ça vous dit ? Et la rue des mauvais garçons ? Non, ce n’est pas une blague. C’est bel et bien des noms de rues existantes en France…

Lorsque j’ai dit un jour à un ami qu’il y a une rue qui s’appelle « courbe, dite des fesses fanées » en Haute-Rivoire. Il m’a dit : « Benjamin arrête là, tu rigoles ou quoi ? » Je lui ai dit que cela n’était rien à côté d’autres, parce qu’il y avait aussi la « rue des merdes de chiens » à Mortagne-sur-Gironde.

Benguiste, l’intégration passe aussi par la gastronomie

On pense souvent, à tort ou à raison, que l’intégration dans un pays se limite à s’adapter à son système social, éducatif, économique, politique…Non, elle passe aussi par la bouffe du pays dans lequel on vit… Je t’exhorte à t’habituer au taboulé, au fromage. Si ça ne passe pas toute suite, t’inquiètes pas : fermes tes yeux, coupes ta respiration et avales d’un trait…

Les 10 commandements du benguiste

J’ai rigolé une fois lorsqu’un ami au pays m’a dit “ Benjamin, si je viens en France, mon oncle me prendra totalement en charge pendant mes années d’études”. Et je lui ai répondu avec un sourire en coin “oui, c’est bien, mais pour combien de temps”?

Benguiste : il faut prendre RDV

Au lieu de m’irriter, sa réponse m’a plutôt fait sourire. Je lui ai répondu ceci :  » Je comprend mais désolé Madame, la maladie n’a pas pris de RDV aussi chez moi « . Sur cette phrase, presque tout le monde a pouffé de rire, évidemment elle aussi