J’ai failli devenir fou à l’aéroport d’Abidjan

J’ai failli devenir fou à Abidjan parce que moi seul, je voulais ramener toutes sortes de provisions…Ce que j’avais oublié, ce que l’avion ne m’appartenait pas et que je n’avais droit qu’à 46 Kg de bagages en soute et 12 Kg pour monter dans l’avion.