Ces rues françaises qui nous font rigoler

Vieux chemin de Sainte Musse. Une des rues toulonnaises qui restera gravée dans ma mémoire ! Il y a trois ans, je débarquais en France sous un automne ensoleillé. Dans le cadre de certaines de mes démarches administratives, j’avais besoin d’un extrait d’acte de naissance plus récent au pays. Il fallait qu’on me l’expédie le plus rapidement possible.

Lorsque je commençais à épeler ma nouvelle adresse à ma maman, elle a tiqué : « hein, tu dis quoi même ?» et moi à l’autre bout du fil, j’éclatais de rire. « Oui, je dis bien VIEUX CHEMIN DE SAINTE MUSSE », « c’est quoi ça encore mon fils ? Tu habites sur un vieux chemin là-bas ? » Toujours entre les éclats de rires, je lui répondais que ça n’avait rien à voir, que c’était juste le nom de la rue où j’habitais dans la ville de Toulon. « Hum, les blancs et leurs adresses : vraiment », coupa-t-elle en rigolant aussi.

Chemin de Lanusse, rue de la galère, rue des mauvais garçons… des rues au nom très drôle

Oui maman n’avait pas tort. Comme elle, beaucoup de benguistes ou d’africains qui débarquent ou qui vivent en France trouvent particulier les noms de certaines rues. Il y a de ces rues qui font vraiment rigoler. Chemin de Lanusse, vous connaissez ? Rue de la galère, ça vous dit ? Et la rue des mauvais garçons ? Non, ce n’est pas une blague. C’est bel et bien des noms de rues qui existent en France !

Rue des mauvais garçons à Paris
Rue des mauvais garçons à Paris. Source : Flickr

Lorsque qu’un jour j’ai dit à un ami qu’il existait une rue qui s’appelle « rue courbe, dite des fesses fanées » en Haute-Rivoire, il m’a répondu : « Benjamin arrête là, tu rigoles ou quoi ? » Je lui ai dit que cela n’était rien à côté d’autres noms de rues, parce qu’il y avait aussi la « rue des merdes de chiens » à Mortagne-sur-Gironde.

Rue courbe dite des fesses fanées
Rue courbe dite des fesses fanées. Crédit : Simplythebest84

J’ai été frappé la première fois lorsque que j’ai découvert une rue à Toulon qui s’appelait «pourquoi pas ». Je suis resté là, inerte tel une statue. Tout était permis ou possible ici alors, me suis-je dit intérieurement avant de poursuivre mon chemin. Ma surprise a été encore plus totale quand je me suis retrouvé dans une rue à Strasbourg.Savez-vous comment s’appelait cette rue ? Tenez-vous bien : la « rue des pucelles ». Mon Dieu ! J’ai eu envie d’éclater de rires. Mais à cause du regard des autres, je me suis contenté de sourire, pourtant, les gens circulaient comme si de rien n’était… Si je comprends bien, il n’y a que les pucelles qui habitent par-là, c’est ça ? Bon, je me tais ! Rires.

Quelques noms de lieux abidjanais qui font aussi rigoler

C’est vrai qu’il y a des lieux ou des quartiers à Abidjan qui font aussi rire. Le carrefour « gnamôgôdé » par exemple, qui veut dire carrefour enfant bâtard, enfant conçu hors mariage. Il y aussi le carrefour appelé « samaké » ou le quartier Abobo derrière rail.

N’oublions pas le carrefour « la vie » appelé autrefois « carrefour la mort » à cause de nombreux accidents qui ont eu lieu à cet endroit. Et le carrefour « cimetière » à Yopougon alors ? On le nomme souvent carrefour « dernière maison » ou carrefour « obligé » pour souligner la peur de traverser justement le fameux cimetière, surtout à des heures tardives…

Des rues qui arrachent un sourire à Lille, Lyon ou encore Colmar…

Mon ami Edem, de passage à Lille, m’a révélé qu’il existe la « place des oignons ». Hein ? Rires. Ce n’est pas tout ! Et d’ajouter une autre adresse : « rue des chats bossus ». Ah bon ?! Ce ne sont que les chats bossus qui y vivent par ici ? Dites-moi ! J’ai été également surpris d’apprendre par mon ami Mansour qu’à Lyon, il existe une petite rue qui porte bien son nom, mais un nom bien étrange : « petite rue mon plaisir ». Mdr !

Place des oignons à Lille
Place des oignons à Lille. Crédit : Edem

Terminons par ces deux rues, elles aussi aussi rigolotes : la « rue du mouton » et la « rue poilus » à Colmar, soufflée par mon amie Gerda. Si nous voulions continuer, nous risquerions de ne plus de nous arrêter tant il existe des noms de rues de plus en plus drôles. Et vous quelle rue vous a marquée ? Partagez avec nous pour qu’on rigole aussi. C’est la rentrée après tout, on en a besoin pour déstresser un peu, n’est-ce pas ?

13 commentaires Ajoutez le votre

  1. willfonkam willfonkam dit :

    MDR « Rue courbe, dite des fesses fanées », je ne m’en remets toujours pas.

    Au Cameroun il y quelques endroits au nom particulier, par exemple, un carrefour baptisé « Carrefour Caca », à Yaoundé. Ou encore le « Carrefour Condom ». Il y a aussi ce carrefour qui s’appellerait « Carrefour J’ai Raté Ma Vie »

    1. Hahaha, comment ? « Carrefour J’ai Raté Ma Vie »? Oh là ! Merci pour ta contribution Wil,

      Bien à toi !

  2. Ibrahim Yara dit :

    Tu habites ou maintenant ? Rue de la galère ?

    1. Mdr non du tout ! Rue de l’or

  3. Mireille Flore Chandeup dit :

    Cameroun-Douala : carrefour « mille problèmes » (on raconte quil yavait beaucoup de problemes la bas), entrée « trois bordels » (on dit que 3 prostituees exerçant dans un autre carrefour « j’ai raté ma vie » s’y étaient livrées en spectable dans une baggare legendaire), la rue de la joie (un couloir où on mange l’argent)…..

    1. Hahaha Merci Ta mii pour ta contribution, il y a vraiment de ces noms d’endroits…Bien à toi !

  4. Hahahaha, ils sont vraiment fous ces français! A Douala, il y a la rue « Trois voleurs », « Trois bordelles ». Je ne sais pas pourquoi toujours trois dedans. Mdr

    1. hahaha ah ça ! Le chiffre trois est peut-être très révélateur Mdr.

  5. Osman Osman dit :

    Un billet au contenu très original. Des noms de rue à faire pisser de rire.

    1. Lol ! Merci bien très cher.

      Bien à toi

  6. YAO dit :

    il ya à abidjan, à abobo, carrefour célibataire, à yop, un sous quartier qui a pour nom mon mari m’a laissé…

    1. Ah oui hein Mdr lol. On aura tout vu ! Merci bien pour ta contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *